Fil infos "Dernières actualités"


Stage de triathlon du 11 au 14 aout

Article du 20 aout 2018, merci à Corse matin !

Un grand Merci à tous les acteurs qui ont rendu possible la réalisation de ce projet. 
Voici le compte-rendu de Laurent MARINO résumant le stage.

"Le stage de Ligue organisé du 11 au 14 août 2018 a eu pour objectif d'animer la Ligue Corse de Triathlon et ses licenciés, de fédérer de nouveaux adhérents FFTRI issus du trail et du multi-sport, en pérennisant le lien Armée-Nation entre le 2ème REP basé à Calvi et les triathlètes insulaires.

Cette édition fut sous-couvert de la Fédération Française de Triathlon, conventionnée avec la Fédération des Clubs Sportifs de la Défense. Celle-ci, constituée d'un micro-cycle de 22h00 d'entrainement sur 4 jours, fut orientée sur la gestion de l'effort, la technique et les méthodes de l'entrainement en triathlon, l'évaluation des valeurs physiologiques des stagiaires. Organisé avec le soutien logistique du 2ème REP, le séjour s'est déroulé sur la Haute-Corse, en empruntant des itinéraires entre la Balagne et le Niolu.

L'hébergement et l'alimentation furent entièrement assurés par le REP, sur le Camp Raffalli et le Chalet de la 2ème Compagnie de combat.
L'organisation générale et la coordination des activités furent sous la direction de Laurent MARINO (Calvi X Tri) DEJEPS Triathlon-Natation, Référent haut-niveau de l'Equipe Technique de Ligue, assisté de Donat JESZENSZKI (CSA2REP) sous-officier moniteur EPMS du 2èREP, Ludovic MOLUSSO (Calvi X Tri) infirmier D.E, Yann BARTOS (Calvi X Tri) B.E Cyclisme.

Les chartes du développement sportif et du développement durable furent de rigueur.

Séance 1 : (J1 - a.m) : Bassin régimentaire 25m : Durée 02h00 - Technique et analyse de nage 2400m, évaluation de la VMA en natation sur V400 (400m nage crawl chronométré). (CF bilan ci-dessous).


Séance 2 : (J1 - p.m) : Piste d'athlétisme régimentaire 400m : Durée 02h00 - Technique et analyse de la foulée, gammes athlétiques et méthodes d'échauffement en course à pied, évaluation de la VMA (protocole Vaussenat), évaluation de la FCMAX pratique. (CF bilan ci-dessous).


Séance 3 : (J2 - a.m) : Technique de nage en eau libre sur le Centre amphibie régimentaire : Durée 02h00 - Sur 12x400m, développement de l'aisance aquatique, de la navigation et techniques de nage en eau libre, sous sécurité kayak.


Séance 4 : (J2 - p.m) : Séance de cyclisme sur route : Durée 05h00-110kms-Déniv 3000+ - Développement de la capacité aérobie, au départ du camps Raffalli, à destination de Verghju par les cols de Marsulinu, Palmarella, Porta, Verghju. .


Séance 5 : (J3 - a.m) : Séance de multi - enchainement natation/cyclisme - Sidossi - Durée 03h00 - Développement de la vitesse spécifique de course en natation en contre-effort de récupération relative en cyclisme : Echauffement 20km cyclisme - 800m nage eau libre 2(400) à 85% VMA - 5 kms cyclisme à 65% FCMAX - 800m nage eau libre 2(400) à 85% VMA - 20 km cyclisme récupération.


Séance 6 : (J3 - p.m) : Séance de multi - enchainement cyclisme/course à pied - Albertacce - Durée 03h00 - Développement de la vitesse spécifique en course-à-pied en contre-effort de récupération relative en cyclisme : Echauffement 10km cyclisme - 5(1km course à pied à 85% FCMAX - 3 kms cyclisme à 65% FCMAX) - 10 km cyclisme récupération.

Séance 7 : (J4 - am) : Séance de cyclisme sur route : Durée 04h00 - 120kms - Déniv 1000+ - Développement de la capacité aérobie, au départ du chalet de la 2è CIE, à destination du Camp Raffalli, par la Scala - Francardu, Ponte Leccia - Col de San Colombanu - Belgodere - Calvi.

Séance 8 : (J4 - pm) : Séance de course à pied dur route : Durée 01h00 - 10 à 15 kms - Déniv 300+ - Développement de la capacité aérobie, au départ de Suare, sur itinéraire aller-retour en allures libres.

BILAN :

P1 : Il y eu un accident de la route à déplorer pour un licencié du Triathlon Club du Grand Bastia, évacué sur CHU BASTIA. Délai d'incident générant un modificatif du contenu de séance 5.

P2 : Les conditions météorologiques orageuses obligèrent le décalage du départ d'une heure. Celui-ci générant une modification de la séance 8.

P3 : Analyses de performances :

Nom Prénom 400 NATATION VMA CAP FCMAX

Bartos Yann 6mn 42s 17,5 km/h 196 puls/mn

Bertrand Maxime 8mn 47s 17,5 km/h 186 puls/mn

Gauthier Stéphane 8mn 04s 15,5 km/h 180 puls/mn

Giafferri Mickael 6mn 57s 15,5 km/h 188 puls/mn

Gire Thibault 5mn 31s 19,5 km/h 190 puls/mn

Jeszenszki Donat 5mn 15s 20,5 km/h 193 puls/mn

Leonardi Giacometti Loic 8mn 42s 18,5 km/h 192 puls/mn

Lepage Titouan N.O 18 km/h 198 puls/mn

Molluso Ludovic 8mn 58s 14,5 km/h 188 puls/mn

Mozziconacci Florent 6mn 54s 17,5 km/h 192 puls/mn

Rohr Alexis 7mn 06s 16,5 km/h 190 puls/mn

Sauch Marcel 8mn 14s 13,5 km/h N.O

Severoni Eric 7mn 42s 16,5 km/h 165 puls/mn

Storbl Anita 5mn 35s 15,5 km/h 163 puls/mn

*NO : (Non Observé).

Les présents résultats ont été transmis aux participants du stage, avec les temps d'entrainements par corrélation dans chaque discipline. Pour plus d'éléments d'information, n'hésitez pas à me contacter, je reste disponible.

Laurent MARINO"

Merci à Titouan LEPAGE (CTCA) pour son retour d’expérience du Stage d'Entrainement Intensif.

Merci à Titouan LEPAGE (CTCA) pour son retour d’expérience du Stage d'Entrainement Intensif.

La Ligue Corse de Triathlon a permis à une petite partie des licenciés des clubs corses de triathlon de se confronter à un stage de haut niveau du
11 au 14 août 2018. C’est donc durant cet évènement se déroulant au sein des installations militaires du 2e REP que j’ai pu me tester aux entrainements divers et variés des trois disciplines que regroupe le triathlon, mais aussi apprendre sur les différents domaines qui gravitent autour de ce sport exigeant.
En lisant ce dossier, vous pourrez trouver dans un premier temps le récit détaillé du stage puis une seconde partie porté sur le retour de cette expérience.
Premier jour de stage, approximativement une semaine après ma participation au triathlon du Niolu sur le format M, a débuté par les présentations de l’encadrement du stage et son organisation ainsi que la perception des logements au régiment parachutiste.
J’ai alors fait la connaissance du maitre de stage Laurent Marino, référent haut-niveau de l’équipe technique de la Ligue et ancien légionnaire au régiment. Accompagné de Ludovic Molluso infirmier D.E, responsable du soutien santé lors du stage ainsi que Yann Bartos BEESAC 1er degré, conducteur et éducateur sur le stage. Mais avant tout cela, trois triathlètes passionnés.
Viens ensuite la rencontre avec le Sergent Donat Jeszenszki, militaire d’active, sous-officier moniteur EPMS du 2e REP, qui a facilité tous les contacts avec les différents militaires du régiment et l’utilisation des diverses infrastructures.
A la suite de notre installation dans les chambres, le premier test commence dans la piscine du régiment. Après une longueur je sors de l’eau ayant encore une forte douleur due à ma chute en vélo sur le dernier triathlon. Je ne nagerais pas sur les entrainements natation pendant le stage, pour laisser au repos l’articulation et être en forme pour ma prochaine échéance ; l’Iron Man de Vichy.
L’après-midi, à la suite d’un échauffement axé sur des gammes athlétiques, nous passons à l’évaluation de notre VMA et notre FC max avec un protocole Vaussenat sur la piste d’athlétisme régimentaire.
Le soir retour au calme lors d’une séance d’optimisation du potentiel, organisée par Ludo puis nos résultats nous sont communiqués. Ma VMA course à pied est de 18 Km/h et ma FC Max 198 puls/mn. Ces résultats nous seront très utiles durant le stage et même pour nos entrainements futurs.
Pour terminer la journée une information sur l’alimentation nous est dispensée. Utile et très intéressant, tous les conseils ont été bons à prendre. Nous avons même rapidement appliqué certains conseils tel que l’hydratation avec différentes boissons mais encore l’alimentation pendant l’effort.
Le lendemain matin séance en eau libre pour l’ensemble du groupe au niveau du centre nautique du 2e REP, 12x400m afin d’accroitre l’aisance en milieu aquatique.
Ma journée commence lors de la seconde activité, où nous rejoignons le Chalet militaire de Verghju en partant du Camp Raffalli. La présence de Yann Bartos est précieuse avant les activités cyclisme, vérifications des « machines » et résolution des différents problèmes des-sus.
Accompagné du camion de la ligue Corse en tant que ravitailleur et assurance logistique, nous progressons en gravissant point haut par point haut. Col de Marsulinu, col de Palmarella, col de Verghju, soit 3000 mètre de dénivelé positif, 115 Km de parcouru et 5h d’activité. Un par-cours magnifique avec le soleil au rendez-vous, et la fraicheur arrivé à destination.
Le 3e jour les activités s’articulaient sur la zone du lac de Calacuccia, nous sommes donc descendus sur site le matin. Le coeur de la séance était axé sur un multi enchainement natation/cyclisme, 800m nage libre, 5 km vélo puis 800m nage libre. Je n’ai pas participé à l’entrainement spécifique ne pouvant pas nager. Après le débriefing de la séance le groupe se scinde en deux pour remonter au chalet dans le but d’assurer notre sécurité et faciliter la fluidité de la circulation. La remontée se fait allure récupération active et nous totalisons pour la matinée environ 45 kilomètres parcourus.
Nous déjeunons au chalet, puis nous reprenons les activités après une pause méridienne. Le temps étant incertain changement de programme nous ne descendons pas jusqu’au lac de Sidossi mais à Albertacce. Seconde séance de multi enchainement, cette fois-ci course à pied/cyclisme. Nous partons pour un circuit : 1 km de course à 85% de la FC Max puis 3kms de vélo à 65% de la FC Max cela à faire 5 fois. Nous remontons en récupération active au chalet comme le matin où une baignoire d’eau à basse température nous attend. La soirée est consacrée à la récupération, le bain froid est bénéfique pour les jambes, couplé avec la séance d’étirement de Ludo. L’ensemble permet de relâcher les corps en tension depuis trois jours, et de revenir au calme. La journée est donc clôturée, totalisant près de 80km de vélo et 5km de course pour ma part.
Dernier jour de stage, le réveil se fait tôt et l’orage résonne dans la montagne. Spectateur du déluge, la troupe voit le départ repoussé de quelques heures, jusqu’à l’apparition d’une éclaircie qui sonne le lancement de l’excursion en direction de Calvi.
Nous quittons le Chalet du 2e REP, le début de la sortie se fait en prudence dû à une route encore mouillée et c’est après Calacuccia que les jambes se libèrent sur une route sèche au milieu des paysages magnifiques du Niolu. Le peloton constitué passe respectivement la Scala, Francardu, Ponte Leccia, Le Col de San Colombanu, où les grimpeurs partent dans une échappée furtive jusqu’au sommet. Petite pause technique pour s’assurer que tout le monde va bien et reformer le groupe puis nous nous engageons dans la descente direction Belgodère. La pluie nous accompagne sur quelques kilomètres mais nous arrivons secs au Camps Raffalli. La sortie cumule 118 km parcourus en 4h et achève l’utilisation du vélo pendant le stage. Aussitôt arrivés nous remontons nos sacs et nos « montures » en chambre, passage en tenue correct, puis nous allons manger à l’ordinaire.
L’après-midi dernière activité, séance de course à pied d’une heure, travail personnel à allure libre sur 300 m de dénivelé positif. Les jambes lourdes et l’organisme fatigué de cette intensité, je cours 12 km sur cette heure.
La fin du stage est marquée par la réintégration des chambres et des couchages au Sergent Jeszenszki, et du pot de remerciement au Commandant d’Unité par intérim de la 5e Compagnie.
Mes impressions et mon retour sur le stage sont globalement très positifs. J’axerais ce retour d’expérience sur trois points principaux : le premier l’organisation et la logistique, secundo l’aspect sportif du stage et pour finir les potentielles améliorations à apporter au stage.
Avant même le commencement du stage j’ai beaucoup apprécié la préparation du stage. Une note d’organisation complète ne laissant pas de place au doute et mettant déjà le participant au stage dans une certaine confiance en sachant a quoi s’attendre. La disponibilité de Laurent Marino que ce soit téléphonique ou par message pour répondre aux questions, vient renforcer ce sentiment.
L’esprit du stage et la ligne de conduite sont déjà tracés, les locaux et le milieu où nous évoluerons seront bien un cadre militaire mais l’organisation aussi.
Dès le premier jour le respect des horaires est au rendez-vous et tout correspond à ladite note de stage. Cette rigueur restera présente durant tout le stage sachant s’adapter pour mieux dominer les quelques imprévus et ne pas empiéter sur l’aspect principal de l’évènement, le perfectionnement des athlètes.
Laurent, accompagné de Ludo, Yann, et Donat auront donc réussi à faire accrocher les différents sportifs à l’esprit militaire, laissant quelques-uns songeurs à s’engager en fin de stage ou à regretter de ne pas l’avoir fait et renforçant ainsi le lien « armée – nation ».
Les infrastructures du 2e REP ont parfaitement répondu aux demandes qu’un stagiaire pouvait avoir. Tant bien le camp bâti que le chalet de Verghju. Des locaux propres, en bon état et assurant bien plus qu’un confort primaire.
Les intermédiaires que nous avons pu rencontrer tout au long du stage ont été très professionnels, à l’écoute et de grande qualité, de l’Adjudant responsable du Chalet de la 2e Cie au personnel de l’ordinaire.
Les logistiques santé, sécurité, matériel et j’en passe, ont parfaitement été assurées par Ludo et Yann. Des soins dispensés tous les soirs pour les différentes petites blessures, un suivi de l’alimentation et de l’hydratation quotidien que ce soit au repos mais aussi dans l’effort. Réparation de casse sur les vélos, de crevaisons, et surtout une sécurité routière assurée en permanence qui a permis de rouler sereinement. Le tout accompagné de conseils avisés en tout genre qui m’ont permis d’apprendre et pouvoir en restituer quelques-uns plus tard.
Je mettrai donc un point d’honneur sur l’ensemble de l’organisation du stage, qui grâce à sa préparation assidue en amont à parfaitement rayonné sur la réussite de l’évènement.
Au niveau sportif, ce stage intensif porte bien son nom, un cycle d’entrainement de 22h00, sur 4jours, un peu plus de 300 kilomètres roulés en 3 jours et pour ce qui ont eu la chance de nager presque 10 kilomètres au total de parcouru.
Bien que ces chiffres paraissent imposants, je ne les ai pas vus passer, la diversité des entrainements proposée et leurs dynamismes n’ont pas permis au sentiment de lassitude de naître. Les cadres et circuits époustouflants renforçant ce côté de renouveau à chaque exercice. De plus la variété d’exercice apportée par Laurent m’a permis d’apprendre de nouvelles façons de m’entrainer, notamment avec le multi-enchainement qui m’était inconnu mais aussi le travail avec la fréquence cardiaque.
C’est grâce à la première journée de test que j’ai pu connaitre ma VMA et ma FC Max, outils indispensables pour un entrainement adapté. L’exercice me permet maintenant de baser mon entrainement pendant un trimestre sur ces chiffres.
Je sors grandi de ce stage au niveau sportif, mais aussi au niveau de mes connaissances sur le triathlon et l’entrainement. Les conseils en vélo m’ont permis de corriger ma technique et de m’améliorer, quant à la nutrition et la récupération je sais mieux comment l’intégrer à mon entraînement.
Le but principal du stage semble avoir été atteint, je me suis perfectionné mentalement et physiquement, raisons pour lesquelles je tenais à participer au stage.
C’est donc encore une réussite que l’on peut rajouter sur les 4 jours d’entrainements.
Une dernière note pour les futurs stages, dans l’optique d’optimisation du stage. Je pense qu’il serait bien d’ajouter une journée cohésion, permettant aux stagiaires de mieux se connaitre toujours dans un cadre sportif mais changeant du triathlon et permettant au corps de se relâcher. Par exemple une sortie canyoning, escalade, randonnée… placée au milieu du stage ou en fin.
Ensuite au niveau de l’alimentation, ayant pour ma part bien mangé durant le stage malgré certains défauts propres à la restauration collective je pense qu’un complément pour le petit déjeuner tel que des fruits, de la viande pourrait être apporté ainsi qu’une alimentation un peu plus variée et adaptée aux activités sportives pourrait améliorer le confort des stagiaires.
C’est donc un bilan majoritairement positif que je dresse du stage, de très belles rencontres, un cadre magnifique et un super souvenir.
Je finirais par remercier tout l’encadrement du stage, Laurent, Yann, Ludo, qui ont su transmettre leur passion, leur conseil et su créer une réelle cohésion au sein du groupe. Merci à Donat de nous avoir ouvert les portes de la grande maison qu’est la Légion ainsi qu’au régiment de nous avoir fait confiance et aussi bien traité. Un dernier remerciement à la ligue Corse de Triathlon qui propose de plus en plus d’évènements et permet au triathlon corse de s’épanouir.
Et si l’année prochaine l’on me proposait de participer une nouvelle fois au stage, je signerai de suite !

 

Titouan Lepage

Impérial Xtr1athlon - 15 & 16 septembre 2018

Prochaine épreuve du challenge et de la coupe de Corse !! Au programme Cross-Triathlon M, XS et Kids (support du championnat de Corse de cross-triathlon poussin, pupille, benjamin, minime & cadet).

Inscription sur www.corse-chrono.fr

Une belle 2ème place pour notre délégation Corse de Triathlon - Sicile 2018

Bourse au bénévolat

La ligue Corse organise chaque année entre 11 et 15 manifestations sportives de pleine nature.

Ses manifestations se déroulant sur un territoire étendu et hors stade ont un besoin primordial de signaleurs.

Si vous voulez offrir un peu de votre temps pour le développement de la pratique sportive en Corse rejoigniez la bourse au bénévolat de la Ligue Corse de triathlon.

Dans le cas où vous seriez une association, faire partie de la bourse au bénévolat permettra de faire la promotion de vos actions sur les différents supports utilisés lors des manifestations.

Plus d'info:
06 23 58 76 43
Secretariat.lctri@hotmail.fr

Mouflon d'Or 2017

Le triathlon à l'honneur une fois de plus ! Hier en fin d'après-midi s'est déroulée la 24e cérémonie des mouflons d'Or, organisé par le C.R.O.S Corse à la Cdc présidé par Monsieur SANTONI, puis animé par Pierre VITALI et Elsa PETER.

Plusieurs personnalités ont répondu présent tel que Gilles SIMEONI, Lauda GUIDICELLI, Jean-Christophe ANGELINI, Xavier LUCIANI, Philippe FOURY ainsi que tous les représentants des disciplines concernées et Eric SAEZ le Président de la Ligue.

L'attribution de ces trophées récompense les résultats sportifs au titre de la saison 2017.

Tout d'abord, notre jeune espoir Thibault GIRE était nominé dans la catégorie "jeune espoir" sélectionné grâce à sa performance à Hawaii dû à sa 4ème place de junior au championnat du monde de Xterra.

En 2ème lieu, Danielle ROSSI du TCGB également nominée reçoit avec brio le mouflon d'Or départemental de Haute-Corse dans la catégorie "athlètes Senior" grâce à son titre de championne de France de cross triathlon à Calvi.

Puis pour finir, le CTCA reçoit le mouflon d'Or Régional Club 2017 afin de récompenser tous le travail fourni, que ça soit pour l'école de triathlon étant une des plus grandes à l’échelle nationale, mais aussi tout le bienfait que le club donne au triathlon insulaire.

Félicitations pour ces titres bien mérités!!


Délégation Corse de Triathlon - Sicile 2018

Afin de composer la délégation Corse, les sélections ont eu lieu dans nos écoles de Tri (Ajaccio, Calvi et Lecci), avec comme support les « classtri ». Une détection Fédérale coordonnée par le CTL permettant ainsi de repérer les jeunes espoirs dans chaque région.

 

Grace aux points obtenu par l’outil de la FFTRI et à l’aide des résultats des compétitions insulaires. Le comité de sélection décide d’envoyer 8 jeunes triathlètes à fort potentiel, composé de Maxime BONISONNE (CTCA), Théo PADOVANI (CTCA), Tom GENTY (Calvi Xtri), Alan VINCIGUERRA (CTCA), Alexia ABELIN (CTCA), Malorie VERDIER (CTCA), Maialen SENG (SCT), Chiara Marine CAMILLI (SCT) qui seront accompagnée du Président de la Ligue Eric SAEZ et de Patrick VINCIGUERRA.

Le format de la compétition retenu sera un XS en relais mixte 2 filles/2 garçons ou 6 îles composées de plusieurs équipes se disputerons le podium.

 

La délégation sera présente au stage de regroupement à Zonza, un événement organisé par le CROS Corse, afin de réunir toutes les disciplines engagées dans les Jeux des Iles. La mission principale étant de créé un effet de cohésion et installer un climat de convivialité entre tous les athlètes Corse. 

Demi-finales des Championnats de France jeunes de Triathlon à Albertville

De nouveau, Albertville accueillera les demi-finales du championnat de France pour cette saison 2018. L'an dernier 3 de nos jeunes ont pu décrocher une place en finale. Pour cette édition Vincent Andreani, Valentin Domenech, Ange Nicolas, Maialen Seng, Alexia Abelin et Malorie Verdier iront fièrement représenter la Corse sur cette épreuve régionale. 

 

Plus d'infos sur: http://albertville-triathlon.com/WordPress3/?page_id=616

Commission sport de masse au C.R.O.S Corse

La Ligue Corse de Triathlon en pleine préparation des Jeux des Iles 2018 avec toutes les autres disciplines participantes dans les locaux du CROS Corse.

Toutes disciplines confondues, 800 compétiteurs sont attendus pour cet événement d'envergure internationale !

 

Plus d'infos sur le CROS Corse: http://croscorse.com/fr/jeux-des-iles

Formation d'arbitrage 2018

Voilà, la formation arbitres assesseurs 2018 terminée.
Ce fut une belle journée riche en échanges où l'ambiance a vraiment été agréable, décontractée mais studieuse.
Donc bienvenue aux nouveaux arbitres de la ligue corse de triathlon 
Eric Sarry, Vincent Lassalle, Fabrice Delmeire, David Quilet, Eric Ettori, Alan Vinciguerra et Alexis Delmeire.

Jeux des Iles "Sicile 2018"

 

Du 22 au 27 mai aura lieu la 22ème édition des jeux des îles. Pour cette année le comité de sélection décide d'envoyer 2 équipes, au vue du succès rencontré lors des précédentes éditions.

 

La délégation Corse sera composée de Maxime Bonissone, Théo Padovani, Tom Genty, Alan Vinciguerra, Alexia Abelin, Malorie Verdier, Maialen Seng, Chiara Marine Camilli accompagné du Président de la Ligue Eric Saez et Patrick Vinciguerra.

 

Le format de course quant à lui sera un format XS en relais mixte sous la réglementation ITU.

 

Petit point sur la ville organisatrice : CATANIA est la deuxième ville la plus peuplée de l'île (environ 315 000 habitants) derrière Palerme.

L'Etna, également appelé « Monte di Catania » est un volcan situé à proximité de la ville de Catania. Culminant à 3 330 mètres d'altitude, il est le plus haut volcan actif d'Europe et l'un des plus actifs du monde avec presque 100 éruptions au cours du XXème siècle.

Pour plus d’informations, consultez aussi nos rubriques ci-dessus.